Mouton Ara Ara

Caractéristiques zoogénétiques la race ovine « Ara Ara »

Last Updated on

Poids moyen : Le poids moyen varie entre 40 et 50 kg.

Taille : La taille varie de 60 et 80 cm (hauteur au garrot).

Pelage

Les individus de la race Ara Ara ont des petites oreilles et des cornes spiralées chez le mâle et absentes chez la femelle. Les pendeloques sont quasi constantes chez les deux sexes.

Nom en langue nationale : Bouzou (Hausa), Agora (Djerma), (Peuhl), (Tamashek), (Kanouri).

Origine

Le mouton Ara Ara est un animal rustique élevé par les Touareg au Niger. Le terme « Ara ara » est un mot peuhl qui veut dire mouton court à petites oreilles et possédant des pendeloques. Il est connu sous le nom de mouton targui.

Caractéristiques zoogénétiques

Le mouton Ara Ara est un bon animal de boucherie. Il s’engraisse facilement même en élevage extensif. La femelle est assez bonne laitière. Le front est plat et le chanfrein est convexe. Le cou est trapu avec un bourrelet bien développé. La ligne du dos est légèrement inclinée vers l’avant et la queue est courte. Les cornes sont en spirale chez le mâle. Le male possède également une poitrine avec des poils longs au niveau du bourrelet sternal.

Aire de dispersion

La race Ara Ara est surtout élevée dans le nord Niger. Cependant, on la trouve aussi les autres parties du pays.

Quelques références citées

  • Centre d’Echange d’Informations sur la Biodiversité du Niger : http://ne.chm-cbd.net/biodiversity/la-diversite-biologique-animale/la-faune-domestique/les-mammiferes/. Convention sur la Biodiversité Biologique.
  • CCN/GRGAD, 2002. Etat des ressources génétiques animales dans le monde. Rapport national.
  • Hamadou I., Moula N., Siddo S., Marichatou H., Issa M., Leroy P. & Antoine-Moussiaux N., 2015. La race de mouton Koundoum au Niger : étude morpho-biométrique et description du système de production. JARTS, 116(1), 49-58.
  • Ibrahim A.T., 1975. Contribution à l’Etude de l’Elevage ovin au Niger : Etat actuel et proposition d’amélioration. Thèse de Doctorat, Ecole Inter-Etats des Sciences et de Médecine Vétérinaires. Dakar : Sénégal.
  • Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, 2013. Strategie de developpement durable de l’elevage. SDDEL 2013-2035.
  • Ministère l’Elevage et des Industries Animales, 2008. Recensement Général de l’Agriculture et du cheptel 2005-2007. Résultats définitifs, juin 2007.
  • Ministère l’Elevage et des Industries Animales. Les races ovines du Niger.
  • Ministère l’Elevage et des Industries Animales, 2010. Revue du secteur de l’élevage. Rapport provisoire.
  • Zangui I.M.S., 1986. L’élevage des bovins, ovins, caprins au Niger : Etude ethnologique. Thèse de Doctorat, Ecole Inter-Etats des Sciences et de Médecine Vétérinaires. Dakar : Sénégal.

Remerciements : Nous remercions beaucoup le Cadre de Concertation Régional de l’Interprofession de la Filière Bétail Viande, Cuirs et Peaux de Maradi pour l’appui apporté dans l’élaboration de cette fiche.

Comments are closed.