Tomates récoltées avant l'acheminement au marché

Bulletin mensuel des produits agricoles n°280 – mars 2020

L’analyse de ce bulletin mensuel des produits agricoles fait ressortir des tendances globales des prix des céréales et des produits de rente sur 80 marchés nationaux (réguliers et sentinelles) suivis par le SIMA au mois de mars. Les mesures préventives prises pour contrer la pandémie de Covid-19 a eu comme corolaire une faible animation de presque tous les marchés suivis.

La situation des marchés agricoles est marquée au cours du mois de mars 2020 par une légère hausse des prix moyens des céréales et des principaux produits de rente (excepté l’oignon et le niébé). Cela est dû à la faible animation des marchés suite aux mesures préventives — interdiction des transports en commun — prises par l’Etat dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19, la réduction de l’offre sur les marchés suivis — du fait de l’épuisement progressif des stocks paysans — ainsi que la fermeture de la frontière au Nigeria. A cela s’ajoute la demande des commerçants et des consommateurs qui devient de plus en plus importante sur les marchés suivis notamment en cette veille du mois de Ramadan.

Les produits concernés sont les céréales (mil, maïs, sorgho, riz), l’ail, l’arachide, le niébé, l’oignon, le souchet, le poivron, la tomate, le sésame pour les produits de rente.

En plus des marchés nationaux, le SIMA suit 9 marchés transfrontaliers dont 7 au Nigéria, un 1 au Burkina Faso 1 au Bénin. Compte tenu des problèmes sécuritaires, les marchés de Damassack, Dawanau, Maigatari (Nigéria) ne font plus l’objet de suivi.

Source: simaniger.cilss.int

6 Responses