Marché à bétail dans la région de Maradi

Bulletin Mensuel du Système d’Information sur les Marchés à Bétail (SIM Bétail) – décembre 2019

Le Système d’Information sur les Marchés à Bétail ou SIM Bétail est un bulletin mensuel élaboré par le Ministère de l’Agriculture. Il donne la situation des marchés à bétail dans les différents marchés du pays. Le numéro du mois de décembre 2019 est consacré à la situation des marchés à bétail dans toutes les régions du pays et concerne les bovins, les ovins, les caprins, les camelins et les asins ainsi que le marché des cuirs et peaux.

Evolution des marchés à bétail au cours du mois de décembre

Les marchés à bétail ont connu une bonne animation caractérisée par une augmentation du volume des présentations et ventes au niveau de toutes les espèces animales suivies. Par rapport au mois de novembre, le niveau de l’offre a affiché une hausse de 24% pour les  bovins, 6% pour les ovins et caprins, 37% pour les camelins et 21% pour les asins. Pour ce qui est de la demande, elle accuse une hausse de 23% pour les bovins, 3% pour les ovins, 5% pour les caprins, 6% pour les camelins et 20% pour les asins.

Le taux de vente du mois oscille entre 51% et 77% selon les espèces avec une baisse de 22% pour les camelins, 3% pour les ovins et une stabilité pour les bovins, les caprins et les asins par rapport à novembre.

Tendances des prix des animaux

Le rapport nombre d’animaux exportés/nombre d’animaux vendus est de 29% pour les bovins, 34% pour les ovins, 41% pour les caprins, 45% pour les camelins et 34% pour les asins. Les prix moyens des animaux affichent trois tendances à savoir une stabilité, une baisse et une hausse selon les catégories suivies sur les marchés. Le rapport bétail/mil dégage hormis une stabilité pour le taureau et le bouc de moins d’un an, une baisse comprise entre 2% et 5% selon les catégories comparativement au mois dernier.

Les prix moyens sur les marchés transfrontaliers indiquent une baisse de 3% pour l’ânesse, 4% pour le taureau, la brebis et une hausse comprise entre 2% et 8% selon les catégories. Des fluctuations de prix sont également observées pour les intrants et pour les cuirs et peaux selon leurs natures et leurs états par rapport au mois précédent.

2 Responses