Population rurale satisfaite des activité du projet

Situation Alimentaire et Nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest – 2018-2019

Last Updated on

Malgré des productions agricoles globalement satisfaisantes, la campagne 2018-2019 est marquée par la persistance de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sud-Est de la Mauritanie et dans les zones de conflits du Tchad, du Niger, du Nigeria, du Burkina Faso et du Mali.

Les tendances des bonnes productions agricoles annoncées en novembre 2018 à Abidjan au titre de la campagne agricole 2018-2019 se confirment excepté au Cap Vert. Les productions céréalières de la région estimées à 73,2 millions de tonnes, sont en hausse de 6,6% et 17,7%, respectivement à celles de la campagne 2017-2018 et à la moyenne des cinq dernières années. Toutefois, on note des baisses de production en Gambie (-24,3%) et en Sierra Léone (-15,7%), comparée à la campagne précédente.

Concernant les tubercules, les productions sont évaluées à 185 millions de tonnes, soit une hausse de 3,3% par rapport celles de l’année dernière.

Pour les légumineuses et les oléagineux les productions sont évaluées à 26,4 millions de tonnes, soit une hausse de 6% par rapport à celles de la campagne 2017-18.

Le cadre de Concertation technique du dispositif régional de Prévention et de Gestion des Crises Alimentaires (PREGEC) est un dispositif mis en place afin de faire la lumière sur sur la situation alimentaire et nutritionnelle dans la sous-région. Il donne les résultats définitifs de la campagne agropastorale dans les pays du Sahel et ceux d’Afrique de l’Ouest.

Source : Institut du Sahel

Comments are closed.