Plante de manioc atteinte de la mosaïque de manioc-photo prise dans un champ de manioc la région de Dosso au Niger

Fiche technique sur le virus de la mosaïque Manioc

La mosaïque du manioc est une maladie virale qui provoque d’importants dégâts sur la culture de manioc. Comme la plupart des maladies virales, elle est transmise par un insecte vecteur appelé la mouche blanche.

La mosaïque du manioc est une maladie causée par le African Cassava Mosaic Virus sur le manioc. Le document attaché en pièce jointe (ci-dessous) est une fiche technique sur la mosaïque du manioc au Niger. La fiche a été réalisée par des agents du Service Protection des Végétaux du Niger (l’actuelle Direction Générale de la Protection des Végétaux). Elle donne un aperçu pouvant aider l’agriculteur à identifier et mieux gérer la maladie dans son champ. La fiche est également accompagnée de photos illustratives montrant les symptômes et l’importance des dégâts causés par la maladie.

Transmission de la mosaïque du manioc

Le virus de la mosaïque du manioc est transmis d’une plante malade à une plante saine de diverses façons :

  • par un insecte piqueur-suceur : la mouche blanche du tabac (Bemisia tabaci) selon le mode persistant ou circulant ;
  • par la voie végétative à partir des boutures contaminées ;
  • et occasionnellement par la voie mécanique.

On parle de transmission persistante lorsque l’acquisition et l’inoculation du virus durent quelques heures à quelques jours et sa rétention dans l’insecte se poursuit pendant plusieurs jours et parfois durant toute la vie de l’insecte.

Adultes de mouche blanche sur feuille d'aubergine
Adultes de mouche blanche sur feuille d’aubergine ©CSAN Niger

Au sommaire de la fiche technique sur le virus de la mosaïque du manioc

  • la plante hôte du virus ;
  • les dégâts causés par la maladie ;
  • son importance relative sur la culture au Niger ;
  • les mesures de lutte contre la maladie.

Disclaimer

La publication de cette fiche et ses homologues (du même type précédemment et mise en ligne) est faite à titre informatif et le contenu n’engage que son auteur. C’est juste une façon de permettre à nos lecteurs, à travers cette fiche combien importante, de prendre connaissance de la présence de la maladie sur le territoire nigérien et cela depuis plusieurs années. Notre équipe composée aussi d’entomologistes et des virologues va, dans les jours à venir, vous fournir plus de détails sur la maladie.

3 Responses