Réunion de travail entre l’équipe technique du cabinet Bioengineering and Agribusiness Consulting et celle de Icon pour le développement d'une base de données sur les semences au Niger - réunion tenue au CIPMEN

Création d’une Base de Données Moderne des Semences au Profit des Petits Exploitants Agricoles au Niger

Un catalogue digitalisé fournissant des informations sur la qualité et la disponibilité des semences au profit des agriculteurs nigériens et ceux d’Afrique sub-Saharienne est en cours de développement au Niger. Cet outil innovant conçu par Icon Sarl en partenariat avec le cabinet Bioengineering & Agribusiness Consulting (BAC) permettra aux petits exploitants agricoles d’avoir facilement accès à des informations précises et utiles sur les espèces et variétés des semences.

La matinée du 16 juillet 2019, l’équipe technique du cabinet Bioengineering and Agribusiness Consulting à tenu une réunion de travail avec celle de Icon Sarl et les Business Developers charger d’accompagner les startups nigériennes. Cette réunion qui s’est tenue dans les locaux du Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises au Niger (CIPMEN) vise à apporter de l’expertise et un appui technique dans le développement de la plateforme digitalisée au profit des petits exploitants agricoles nigériens.

Dans un contexte d’insécurité alimentaire et de changement climatique, les petits exploitants agricoles nigériens peinent encore à trouver des informations utiles sur les espèces et variétés des semences qu’ils utilisent. Il est vrai que des documents comme le catalogue ou l’annuaire des semences sont produits presque chaque année au Niger et dans la sous-région, mais l’information qu’ils contiennent n’est pas exploitable pour les agriculteurs ruraux dont la majorité est analphabète. Pour cela, Icon Sarl est en train de mettre en œuvre une plateforme digitalisée au profit des agriculteurs nigériens et ceux d’Afrique Subsahariennes.

Cet outil qui prendra en compte plusieurs paramètres, notamment les conditions agroécologiques permettra aux petits exploitants de planifier leur production agricole. La base de données digitalisée sera bientôt disponible sur sous plusieurs plateformes numériques.

2 Responses