La race ovine Koundoum

Caractéristiques zoogénétiques de la race ovine « Koundoum »

Last Updated on

Poids moyen : Le poids moyen varie entre 25 à 35 kg.

Taille: La taille est d’environ 65 cm (hauteur au garrot).

Pelage

La robe est blanche ou noire, avec la couleur noire dominante. Le corps est couvert avec de la laine. La toison est noire et blanche avec des taches noires sur la tête.

La race Koundoum fait partie du groupe des moutons laines présents au Niger. Ils possèdent des caroncules présentes chez les deux sexes.

Origine

Originaire du Macina (Mali), la race Koundoumest présente dans la région du bas Niger (bords du fleuve Niger) dans la région de Tillabéri. Ce mouton est élevé par les Kourtèyes situés sur les bords du fleuve Niger et dans les îles.

Caractéristiques zoogénétiques

Le mouton de race Koundoum est un animal de taille moyenne avec un profil légèrement convexe. Les cornes sont très développées chez le mâle, prismatique et dirigés vers l’arrière. Chez la femelle, les cornes, présentes ou non, sont plus petites. Les oreilles sont longues, larges, épaisses et tombantes. Le corps est couvert avec de la laine mais la tête, le ventre et les jambes sont nus. Le mouton de race Koundoum possède plusieurs caractéristiques, notamment :

  • la bonne qualité de la viande (savoureuse, tendre et faiblement graisseuse) ;
  • sa faible production de viande : rendement carcasse de 40% ;
  • sa production de laine ;
  • son adaptation à un environnement humide ;
  • son insertion dans un système transhumant unique.
Mouton de la race ovine Koundoum
Mouton de la race Koundoum

Aire de dispersion

Au Niger, la race Koundoum est présente dans la région de Tillabéri. Elle aussi présente dans d’autres pays de la sous-région.

Quelques références citées

  • Centre d’Echange d’Informations sur la Biodiversité du Niger : http://ne.chm-cbd.net/biodiversity/la-diversite-biologique-animale/la-faune-domestique/les-mammiferes/. Convention sur la Biodiversité Biologique.
  • CCN/GRGAD, 2002. Etat des ressources génétiques animales dans le monde. Rapport national.
  • Hamadou I., Moula N., Siddo S., Marichatou H., Issa M., Leroy P. & Antoine-Moussiaux N., 2015. La race de mouton Koundoum au Niger : étude morpho-biométrique et description du système de production. JARTS, 116(1), 49-58.
  • Ibrahim A.T., 1975. Contribution à l’Etude de l’Elevage ovin au Niger : Etat actuel et proposition d’amélioration. Thèse de Doctorat, Ecole Inter-Etats des Sciences et de Médecine Vétérinaires. Dakar : Sénégal.
  • Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, 2013. Strategie de developpement durable de l’elevage. SDDEL 2013-2035.
  • Ministère l’Elevage et des Industries Animales, 2008. Recensement Général de l’Agriculture et du cheptel 2005-2007. Résultats définitifs, juin 2007.
  • Ministère l’Elevage et des Industries Animales. Les races ovines du Niger.
  • Ministère l’Elevage et des Industries Animales, 2010. Revue du secteur de l’élevage. Rapport provisoire.
  • Zangui I.M.S., 1986. L’élevage des bovins, ovins, caprins au Niger : Etude ethnologique. Thèse de Doctorat, Ecole Inter-Etats des Sciences et de Médecine Vétérinaires. Dakar : Sénégal.

Remerciements : Nous remercions beaucoup le Cadre de Concertation Régional de l’Interprofession de la Filière Bétail Viande, Cuirs et Peaux de Maradi pour l’appui apporté dans l’élaboration de cette fiche.

Comments are closed.