Business-charts-commerce

Nouveau Système de Comptabilité Nationale (SCN 2008) — Base 2015 : Agrégats et tableaux de Synthèse 2015-2018

Last Updated on

Le Nouveau Système de Comptabilité Nationale est un document qui fourni les résultats des comptes nationaux issus des travaux de valorisation du PIB sous une nouvelle année de base 2015 en conformité au nouveau SCN des Nations-Unies. Cette mise à jour de l’ancienne série des comptes base 2006 intègre les mutations économiques récentes et la structure actuelle de l’économie nationale. Il permettra d’accroître significativement les indicateurs nationaux au plan international.

En substance, le SCN 2008 — Base 2015 présente les principaux changements induits par le passage de l’année de base 2006 à celle de 2015 ainsi que les résultats provisoires issus des travaux d’estimation des comptes nationaux provisoires 2017 et rapides 2018.

Les comptes nationaux sont un instrument de mesure de l’économie permettant d’avoir des prévisions économiques et de faire des comparaisons internationales. Il permet de connaître l’économie et orienter les choix économiques dans un pays.

Ce qu’il faut retenir de l’examen de la répartition sectorielle du PIB de l’année de base 2015

  • Le secteur primaire représente 32,6% du PIB contre 36,0% dans l’ancienne base et contribue pour 7,5 points à la réévaluation du PIB. Cette contribution est surtout liée à la révision, la hausse des prix de base de certains produits agricoles ainsi que l’élargissement de la couverture des produits agricoles;
  • Le secteur secondaire s’est établi à 21,6% du PIB contre 18,0% dans l’ancienne base et contribue pour 10,8 points à la réévaluation du PIB;
  • Le secteur tertiaire représente 39,3% du PIB contre 38,2% dans l’ancienne base et contribue pour 14,2 points à la réévaluation du PIB;
  • Les impôts et taxes nets de subvention sur les produits sont ressortis à 6,5% du PIB contre 7,8% dans l’ancienne base, contribuant pour 0,8 point à la réévaluation du PIB (amélioration méthodologique).
  • La Formation Brute de Capital Fixe (FBCF) s’est établie à 32,4% du PIB contre 40,0% dans l’ancienne base et a contribué pour 3,2 points à la réévaluation du PIB;
  • Concernant le PIB de l’année 2018, il ressort des premières estimations que le taux de croissance se situe à 7,0% contre un taux de 5,0% en 2017. Cette croissance est imputable aux performances enregistrées par les secteurs primaire (+7,1%), secondaire (+6,0%), tertiaire (+5,8%) et aux impôts et taxes nets sur les produits (19,5%).
Source: institut National de la Statistique (INS)

Comments are closed.