Jeune maraîcher entrain d'irriguer une parcelle de laitue-février 2019

Dynamismes et contraintes au développement de la petite irrigation au Niger

Last Updated on

Toujours dans notre volonté de contribuer à l’atteinte des objectifs de l’Etat à travers la mise en œuvre de l’Initiative 3N, nous fait une analyse critique du sous-secteur de la petite irrigation au Niger. Cet article fourni en chiffres issus d’une synthèse de plusieurs sources, décrit le contexte national actuel de la petite irrigation, depuis l’adoption de la Stratégie de la Petite irrigation au Niger (SPIN) en 2015.

L’article rédigé par Aminou Salifou, Editeur au Centre pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle au Niger (CSAN Niger) est publié sur NigerInter, le Mensuel Nigérien d’Analyse et d’Opinion N° 21 de mai 2019 .

Bref Aperçu de l’article

Bien qu’il dispose d’importantes potentialités en termes de terres agricoles irrigables, le Niger n’échappe pas non plus aux crises alimentaires qui touchent chaque année des millions de ménages. Cela est dû à plusieurs facteurs, notamment la rudesse du climat, la croissance démographique, le faible niveau technique des producteurs, l’instabilité politique et institutionnelle (fusion, séparation, suppression, réaménagement), etc. L’une des solutions pour relever ces défis est d’asseoir une bonne politique de promotion des cultures irriguées en appuis aux cultures pluviales. En élaborant la Stratégie de la Petite Irrigation au Niger (SPIN), l’État entend redessiner un équilibre et façonner une agriculture productive et créatrice de richesse pour l’atteinte des objectifs de l’Initiative 3N et à l’objectif global « Faim Zéro » d’ici 2035. Quatre ans après son adoption, quelles ont été les avancées et les défis rencontrés dans la mise en œuvre de la SPIN ?

Au sommaire de l’article

  • Un immense potentiel en terres irrigables ;
  • Vers une agriculture créatrice de richesse ;
  • La maîtrise de l’eau, un pilier pour la sécurité alimentaire au Niger ;
  • Contraintes au développement de la petite irrigation ;
  • Perspectives pour le développement de la petite irrigation au Niger.

L’Initiative 3N (les Nigériens Nourrissent les Nigériens) est le cadre national fédérant l’ensemble des politiques et stratégies conduites par le gouvernement et ses partenaires dans le secteur du développement rural. Elle a pour objectif est de « contribuer à mettre les populations nigériennes à l’abri de la faim et leur garantir les conditions d’une pleine participation à la production nationale et à l’amélioration de leurs revenus », même si cela est loin d’être le cas, 8 ans après son adoption par le gouvernement de la 7è République.

Comments are closed.