Image offres d'emploi

Recrutement au poste de Coordonnateur.trice du projet GCCA+ Afrique de l’Ouest

Sous la responsabilité du siège d’Expertise France (Paris), et en collaboration étroite avec l’ARAA et la CEDEAO, le/la coordinateur.trice assure à temps plein et sur toute la durée du programme, la coordination globale du projet. Il/elle est le garant de l’atteinte des objectifs contractuels fixés entre Expertise France et l’Union Européenne. Il devra s’assurer que toutes les activités nécessaires à la bonne exécution du programme sont mises en œuvre.

Logo du Haut-Commissariat à l'Initiative 3N

Avis de recrutement pour sept (7) postes auprès du Haut-Commissariat à l’Initiative 3N

 

Le Haut-Commissariat à l’Initiative les Nigériens Nourrissent les Nigériens (3N) lance sept (7) avis de recrutement pour le compte du Fonds d’Investissement pour la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (FISAN).

Poste de Directeur de la Facilité 1 « Soutien au financement Agricole »

Fonctions :

Placé sous l’autorité du Directeur général, le Directeur de la Facilité 1 « Soutien au financement Agricole » a pour fonctions de :

  • proposer les principes d’intervention de la Facilité ;
  • proposer les critères d’éligibilité et les conditions d’accès aux financements de la Facilité, en concertation avec les autres acteurs ;
  • proposer l’affectation des ressources de la facilité ;
  • appuyer l’élaboration des contrats de performance et/ou contrats de financement avec les structures d’intermédiation financières, partenaires de la Facilité ;
  • suivre et capitaliser la mise en œuvre de la Facilité par les structures d’intermédiation financières;
  • identifier, programmer et appuyer la mise en œuvre des activités structurantes et de renforcement de capacités des acteurs impliqués dans la mise en œuvre de la Facilité ;
  • élaborer les rapports d’activités périodiques de la Facilité.

Profil du poste :

Formation

Diplôme d’études supérieures (BAC + 5) en économie, finance, économie agricole ou rurale, coopérative ou équivalent.

Expérience professionnelle

  • Expérience générale d’au moins 10 ans dans le domaine du financement Agricole ;
  • Avoir conduit des actions de financement Agricole en lien avec le secteur bancaire et de la micro-finance ;
  • Expérience d’au moins 5 ans dans un poste similaire avec une responsabilité élevée ;

Expérience spécifique

  • Avoir travaillé dans ou avec des institutions de financement agricole pendant au moins 3 ans ;
  • Avoir produit des notes ou analyses stratégiques dans le domaine du financement des chaînes de valeurs agricoles et de l’entrepreneuriat agricole ;
  • Avoir une aptitude à gérer des relations contractuelles avec le secteur bancaire et de la microfinance ;
  • Avoir travaillé avec des producteurs Agricoles et leurs organisations.

Capacités et qualités

  • Bonne connaissance et compréhension de la politique de financement Agricole ;
  • Avoir une capacité avérée d’analyse économique des exploitations et coopératives Agricoles (analyse rentabilité, capacité d’investissement, etc.) ;
  • Bonne connaissance de l’environnement institutionnel et règlementaire du secteur bancaire et de la micro-finance ;
  • Bonne connaissance des mécanismes de garantie et de refinancement ;
  • Bonne capacité à concevoir les TDR pour la mise en œuvre d’études et autres expertises ;
  • Facilité d’élaboration des programmes de renforcement de capacités dans les domaines qui concernent la facilité 1 du FISAN ;
  • Bonne capacité rédactionnelle ;
  • Maîtrise de l’outil informatique et des logiciels (Microsoft Office, …).

Autres postes concernés

Poste de Directeur Général

Poste de Directeur des Affaires Administratives et Financières (DAAF)

Poste de Directeur de la Facilité 1 « Soutien au financement Agricole »

Poste de Directeur de la Facilité 2 « Investissements structurants Agricoles »

Poste de Directeur de la Facilité 3 « Conseil Agricole, Recherche Agronomique appliquée, Renforcement des capacités »

Poste de Chef de service de suivi – évaluation

Poste de Chef de service communication

Vous pouvez consulter les profils concernant ces postes sur le site web du Haut-Commissariat à l’Initiative 3N.

Siège de l'UEMOA à Ouagadougou

Appel à Candidatures pour la Bourse d’Excellence de l’UEMOA – 2018-2019

Appel à Candidatures pour le Soutien de l’UEMOA à la Formation et à la Recherche de l’Excellence, Édition 2018-2019

Objet

Dans le cadre des objectifs du Traité de l’UEMOA en matière de développement des ressources humaines, la Commission a mis en place un programme de soutien à la formation et à la recherche. Le présent appel à candidatures vise à présélectionner les bénéficiaires de ce soutien qui est accordé pour une période de douze mois non prolongeable, non renouvelable et non soumise à report.

Peuvent répondre à cet appel, les ressortissants des Etats membres de l’UEMOA, qui remplissent les conditions ci-dessous :

  • être âgé de 35 ans au maximum ;
  • être titulaire d’une maîtrise ancien régime ou avoir achevé un Master 1 (avoir validé le M1, enjoignant le relevé de notes de l’année), ou être en dernière année de thèse de doctorat ;
  • avoir au minimum une moyenne de 14/20 au M1 ou au diplôme présenté ;
  • être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur public (national ou communautaire) implanté sur le territoire de l’Union ;
  • étudier prioritairement dans un des domaines suivants: Sciences de l’ingénieur, Expertise Comptable, Santé publique, Sciences de l’éducation, Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

Formulaire de candidature

Les personnes intéressées à candidater sont invitées à remplir le formulaire de candidature en ligne sur le site internet de l’UEMOA, à l’adresse suivante:

http://www.uemoa.int (CARRIERE/Bourses), jusqu’au jeudi 31 mai 2018.

Composition du dossier de candidature en cas de présélection

Les personnes présélectionnées seront invitées à transmettre les pièces complémentaires suivantes :

  • un curriculum vitae de deux pages au maximum ;
  • une copie légalisée du dernier diplôme obtenu ;
  • le relevé des notes obtenues à ce diplôme (il ne s’agit pas de la note de soutenance) ;
  • un certificat de nationalité ;
  • le chronogramme de la thèse (uniquement pour les formations doctorales) ;
  • une facture pro forma fournie par l’établissement d’accueil, indiquant les différents frais: inscription, scolarité, laboratoire ;
  • une attestation d’inscription ou de réussite au concours d’entrée dans l’établissement sollicité.

Composition du soutien

Le soutien de l’UEMOA comprend: la somme de deux cent mille (200 000) francs CFA au titre des frais d’installation; la somme de deux cent mille (200 000) francs CFA au titre de l’allocation pour assurance et la somme de cent cinquante mille (150 000) francs CFA par mois, pendant une durée totale de douze mois à compter de la date de rentrée effective, au titre des allocations de subsistance.

L’UEMOA paiera les frais de formation conformément à la facture qui sera transmise par l’établissement d’accueil (dans la limite des ressources budgétaires prévues au Programme).

Une Convention entre l’UEMOA et l’établissement d’accueil fixera les modalités de versement et de gestion du soutien.

Très important

  • Les candidatures féminines sont vivement encouragées.
  • Préciser s’il s’agit d’une formation en ligne.
  • En dehors du présent appel à candidatures, aucune suite ne sera donnée à toute autre demande adressée à la Commission de l’UEMOA.
  • Les dossiers incomplets ou non conformes seront rejeté.
DAAD Scholarships students

Bourse d’Étude en Allemagne (DAAD) : Appel à Candidature pour des Bourses de Formation en Master – Année Académique 2018-2019

Call for application for admission and german academic exchange service (DAAD) scholarcships for an integrated Master program for sustainable transformation of rural area (2 years) – 2018/2019

Through the present call, Abdou Moumouni University of Niamey is launching the first batch of its four semesters, two years Master Program for Sustainable Transformation of Rural Area for the academic year 2018-2019. The program provides full scholarship to successful candidates from West African countries. Potential candidates are invited to submit an application for selection.

Introduction

The West African Center for Sustainable Rural Transformation hosted by the Faculty of Sciences and Techniques of Abdou Moumouni University of Niamey (Niger) and its partners, ZEF-Bonn University (Germany), University of Development Studies (Ghana) and the Institute of Statistical, Social and Economic Research (ISSER) of University of Ghana (Ghana) under the financial support of the German Ministry of Cooperation (BMZ) purpose to contribute in the resolution of West Africa rural underdevelopment issue by addressing technological, socioeconomic, socio-political, administrative and cultural aspects of sustainable rural transformation, in a concerted manner. The aim of this approach is to develop interdisciplinary research and teaching programs that will produce the required knowledge, applicable technological solutions (renewable energies, agricultural and water management), and locally adapted business models and administrative approaches. The ability to bring partners from Niger and Ghana – but in the long run also other West African countries – on board will strengthen the center. Abdou Moumouni University and its partners combined advanced experiences in the realm of renewable energy generation, agricultural water management, innovative approaches in agricultural commercialization and locally adapted decentralized development planning can allow to purpose strong sustainable rural transformation strategies.

The interdisciplinary and transnational approach of the program, above good experiences share, will bring innovative and adapted solutions in the West-Africa’s sustainable rural transformation area. In order to promote initial and continuing training, basic and applied scientific research as well as dissemination of obtained results, the Faculty of Sciences and Techniques (FAST) of University Abdou Moumouni in collaboration with its African and German partner universities purpose an integrated Master Program in Rural transformation (IMP-SRT).

Objectives

The aim of this master program is to prepare a new generation of skilled researchers able to propose appropriate and integrated solutions in rural development. The main objective is to train west-African students to become experts in integrated sustainable rural development by spotlighting on technology interventions combined with strategy and policy focusing on socio-economic and institutional aspects.

Therefore, the IMP-SRT program will engage mainly in capacity building and research activities to:

  • develop, promote and manage new and existing locally-adapted sustainable technologies in the fields of renewable energy and agricultural water resources;
  • make available safe drinking water and promote sanitation;
  • develop, promote and manage innovative models in agricultural production, agribusiness and rural marketing;
  • develop and promote approaches for locally adapted development planning and promote the capacities of future development planners and managers;
  • disseminate locally adapted sustainable technologies, business models as well as development approaches that have been interdisciplinary proven in a wider West African context.

To fulfill its goal the Integrated Master Program in Sustainable Rural Transformation (IMP-SRT) will be divided into the following two (2) tracks:

  • Engineering Track to promote technology intervention in rural area;
  • Policy Track to deal with the socio-economic and institutional aspects.

Eligibility

The Master Research program for Sustainable Transformation of Rural Area is opened to excellent students with a bachelor degree or equivalent in one of the disciplines related to Rural Development (Agronomy, Biology, Chemistry, Economy, Geography, , Geology, Law, Sociology, Physics, Statistics…).

Requirement for the candidates to the Program:

  • be a citizen of a west African country;
  • provide a birth certificate or other equivalent document;
  • have a certificate of nationality;
  • provide a curriculum vitae;
  • submit a letter of motivation;
  • provide transcripts and copies of diploma;
  • submit a detailed program of the training received;
  • provide two references letters;
  • submit a letter of authorization from the employer (for people in employment).

Minimum intake

The Program will admit and support a minimum of 10 students. Private application can be studied for additional places.

Language requirement

The Integrated Master Program in Sustainable Rural Transformation is a structured Master with both English and French as languages of instruction. Therefore the following are the language requirements:

  • credit passes in English/French language at O/L West African School Certificate Examinations or at baccalaureate.
  • pass proficiency test in English language/French e.g. a computer-based TOEFL score of 213 (or the equivalent) is required for entry into graduate research programs.

English/french language courses will be offered by the Program WACS-RT to selected Francophone/Anglophone students to help them meet entry requirement.

The Language Course is geared towards fostering future professional communication, collaboration and friendships between the French and English-speaking students.

Course structure

The method of teaching and transfer of information to students will be in the form of lecture, seminars, field work and tutorials. The core courses are spread over three (3) semesters. Each course will be taken in modules that will last between two weeks and a month given that the participating faculty will be drawn from across Niger and other Universities and institutions associated to the WACS-RT Program.

Seminar

In order to widen the scope of knowledge of these students, faculty external experts would be invited to make presentations on topical related to sustainable Rural transformation, among others, which not just the students would benefit from, but the University community as a whole. In addition, students will make presentation of reports/papers from Directed Individual Study, Community Based Project or field work and the preliminary results of their final research project and be exposed to critique by a panel of faculty and even other students.

Research plan preparation

The objective of this aspect of the course is to develop the ability of students to conduct independent research. The students are expected to practice the application of the theories and practical skills acquired during course to: (a) find a feasible research topic on rural transformation problem and design a research plan; (b) determine research methodology to be used; (c) conduct library search as required to provide literature on problem; (d) apply logical and appropriate research methodologies; (e) collect or compile the appropriate data; (f) perform individual research; (g) produce a well edited report with additional knowledge derived from his/her research; (h) present, explain and evaluate findings in a logical, coherent manner to a knowledgeable audience; and if possible (i) Prepare a paper co-authored with the supervisor of the project for presentation in a conference or publication in a journal.

Field experience is expected to be provided through the Community Based Projects. It would expose the students to real issues on rural development challenges experienced by various communities, encourage collaborative research and provide an opportunity to compare various problems in different localities. It is a non-scoring compulsory course.

S1 and S2 semesters are common to both tracks and aim to provide learners with basic knowledge of the issues of engineering and rural development policies. The remaining semesters (S3 and S4) are dedicated respectively to specialization courses and field works.

Students will undertake training based on their area of specialization. The field work can be done in the Master Lead University or other partner institutions depending on expertise (supervisor), availability of equipment and accessibility to relevant data.

Students are expected before to prepare and present research proposal that will indicate clearly how they are going to carry out all aspect of their research. The students will be guided by their supervisors. Student proposal will be presented to, and assessed by the faculty for viability through a seminar. The plan should be completed validated before the end of the third semester of study by its principal advisor and the Master Advisory committee Representative.

Deadline for application: Mays 31, 2018

Application procedure and contact

For more information please contact « le service de la Scolarité de la Faculté des Sciences et Techniques »

Hard copies for Niger candidates can be deposited at Scolarité Faculté des Sciences et Techniques

 

Logo ppaao niger

PPAAO Niger : Appel à Candidatures pour des Bourses de Formation en Master II

Contexte général

Le Niger s’est engagé avec la Banque Mondiale dans le programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO-1C) initié pour 10 ans, en 2 phases de 5 ans, par la CEDEAO en vue de soutenir les productivités et productions agricoles par la coopération régionale. Treize des 15 pays de la CEDEAO mettent en œuvre ce programme sous la coordination régionale du Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement (CORAF/WECARD).

Le PPAAO-Niger a connu sa première phase et en attendant la seconde phase du projet, le Gouvernement de la République du Niger a obtenu auprès de la Banque Mondiale, un financement additionnel (FA). La mise en vigueur de l’accord de prêt pour le financement additionnel est intervenue le 28 juin 2017 et la clôture prévue pour le 31 décembre 2019.

L’objectif de développement du programme est de générer et d’accélérer l’adoption de technologies améliorées dans les pays participants de la sous-région, tels que définis dans l’ECOWAP.

Pour atteindre cet objectif, le PPAAO-Niger prévoit le renforcement des capacités des ressources humaines par la formation diplômante de jeunes chercheurs destinés à accroître quantitativement et qualitativement, le personnel scientifique dans le domaine de l’élevage. A cet effet, le PPAAO-Niger offre Neuf (9) bourses de formation de niveau Master II au profit d’étudiants nigériens pour l’année académique 2018-2019.

Appel à candidature

Le PPAAO-Niger lance pour l’année académique 2018-2019, un avis pour la sélection d’étudiantes et étudiants nigériens souhaitant se former en Master II dans les Universités publiques du Niger, de la sous région et même d’Europe et des États-Unis, selon les besoins et les possibilités. L’appui du PPAAO, sous forme de bourse, comprend:

  • les frais d’inscription et de formation ;
  • une allocation pour les frais de recherche ;
  • une allocation mensuelle pendant la durée de la formation ;
  • un seul titre de transport (en aller-retour) lorsque la formation a lieu dans un autre pays.

Profil du candidat

Pour être recevables, les dossiers des candidats doivent remplir les conditions suivantes :

  • être de nationalité Nigérienne ;
  • être âgé de 35 ans au plus au 01/05/2018 ;
  • être titulaire d’un Master I, d’une licence ou d’une licence professionnelle avec au moins, la mention Bien ;
  • justifier d’une bonne santé physique et mentale.

Domaine de formation

La formation concerne les domaines suivants :

  • Biostatistiques agricoles ;
  • Biologie moléculaire ;
  • Bioinformatique ;
  • Epidémiologie ;
  • Ethnobotanique vétérinaire ;
  • Technologie/microbiologie alimentaire ;
  • Alimentation/nutrition animale ;
  • Pastoralisme ;
  • SIG & télédétection appliquée à la santé animale ;
  • Sélection/amélioration génétique animale ;
  • Agro-Socio-économie de l’élevage.

NB : Le nombre de bénéficiaire est limité à Neuf (9).

Pièces à fournir

Toute personne de nationalité Nigérienne, remplissant les conditions requises pour bénéficier des bourses mises à compétition, est invitée à soumettre un dossier de candidature comprenant :

  • une lettre de motivation manuscrite signée du candidat et adressée au Coordonnateur du PPAAO-Niger précisant la spécialité et le domaine de formation envisagés orientant le domaine d’études sollicité et donnant les avantages intrinsèques du candidat pour le domaine choisi ;
  • Deux (02) Photos d’identité portant au verso les nom et prénoms du candidat ;
  • Deux lettres de recommandation écrites par des enseignants du supérieur des établissements d’origine du/de la candidat (e) ;
  • un extrait d’acte de naissance légalisé ;
  • un Curriculum Vitae détaillé ;
  • les photocopies légalisées des diplômes (BAC et diplômes universitaires) ;
  • les photocopies légalisées des relevés de notes durant tout le cursus universitaire
  • un certificat de visite et de contre-visite ;
  • un certificat de nationalité.

Procédure de sélection

Après le point sur la recevabilité des dossiers de candidatures, un comité d’évaluation siégera pour l’attribution des bourses. En plus de la qualité intrinsèque des dossiers, le comité jugera de la trajectoire des études des candidats.

Adresse de dépôt des dossiers et date de clôture

Les candidats devront déposer leurs dossiers sous pli fermé portant la mention «Candidature pour une bourse de formation Master PPAAO-Niger», au Secrétariat du PPAAO,Siège du CNS-EL – Bâtiment en face de la Direction Générale INRAN, Corniche Yantala, Niamey, au plus tard, le 1er Mai 2018 à 17 heures.

Appel à propositions de projets de recherche adaptative CNRA

Cadre de l’appel

Le PPAAO/Niger financé par le Gouvernement du Niger, la Banque Mondiale et les populations bénéficiaires est un projet structuré en quatre principales composantes. La Composante III est destinée au financement à la demande de la génération, la diffusion et l’adoption des technologies à partir des Fonds Compétitifs (FC).

C’est dans ce cadre que le Secrétariat Permanent du Conseil National de la Recherche Agronomique SP- CNRA a été désigné comme agence d’exécution pour assurer la gestion des Fonds Compétitifs du Programme de Productivité Agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO-Niger).

La diffusion large et l’adoption des technologies permettront de répondre à la demande d’un grand public et d’avoir une meilleure visibilité et impact des résultats du projet.

Conditions d’éligibilité

Pour le présent appel à proposition de projets de recherche compétitive, les filières prioritairement ciblées sont : (i) Le moringa (ii) la pomme de terre (iii) l’oignon (iv) le sésame et (v) le niébé. Pour les projets de recherche adaptative l’accent est mis sur le travail des équipes de recherche qui présentent un avantage comparatif pour y conduire des recherches. Cet appel à propositions est ouvert aux équipes ayant des compétences dans les domaines des spéculations susmentionnées, pour la soumission spontanée de projets de Recherche adaptative et compétitive, telle que définie dans le manuel de Gestion des Fonds compétitifs pour la recherche agricole au Niger.

Seules les institutions nigériennes sont éligibles à cet appel. Elles peuvent cependant s’associer à des institutions étrangères pour la réalisation des projets. Le plan de rédaction des projets devra être conforme au canevas annexé aux appels. Le dossier complet de soumission, sur papier et sur CD en format Word, devra parvenir au Secrétariat Permanent Conseil National de la Recherche Agronomique du Niger, le 2 janvier 2018 à 16 heures au plus tard, la date d’enregistrement du secrétariat faisant foi.

Procédures de soumission

Le dossier complet de soumission devra être transmis au Secrétariat Permanent du Conseil National de la recherche Agronomique SP/CNRA (Sis à INRAN DECOR Château 1) par le responsable de la structure de tutelle du promoteur et coordonnateur de l’équipe du projet. Le SP/CNRA, chargé de la réception, de la vérification de la conformité et du traitement préliminaire des prés requis d’éligibilité, apportera aux promoteurs toute l’assistance requise pour la compréhension des procédures, la préparation des dossiers de soumission.

Critères de sélection des propositions

Les critères de sélection des projets sont entre autres :

  • la qualité technique de la proposition ;
  • la pertinence par rapport à la demande des utilisateurs ;
  • la qualité du dispositif de mise en œuvre  du projet ;
  • l’implication des utilisateurs, l’applicabilité et le taux d’adoption potentiel des résultats ;
  • la qualité de l’équipe de recherche et des partenaires impliqués ;
  • les capacités à prendre en compte la dimension environnementale, sociale et le genre dans l’élaboration, la mise en œuvre et l’appropriation des résultats de la proposition.

Financement

Le budget pouvant être pris en charge par le PPAAO est plafonné à hauteur de : 30 Millions de FCFA.

Lorsque le montant requis dépasse ce plafond, les porteurs du projet doivent indiquer les autres sources de financement en précisant les montants pris en charge par chacune.

Publication des résultats

La liste des projets sélectionnés par le Comité de sélection du SP/CNRA sera publiée dans les mêmes supports que le présent appel à propositions. Les équipes primées seront invitées à une négociation avec le SP/CNRA. Chaque soumissionnaire de l’appel à propositions recevra sous pli confidentiel le rapport d’évaluation de son projet.