Jeune bouc de la race chèvre du sahel

Caractéristiques zoogénétiques de la chèvre du sahel

Poids : Le poids moyen à l’âge adulte varie de 25 à 35 kg.

Taille : Elle varie de 80 à 85 cm (au garrot) chez les mâles et 70 à 75 cm chez les femelles.

Pelage

La robe est très variable : noire, blanche, tachetée, etc., mais le type bariolé est très représenté au Niger.

Origine

La chèvre du sahel fait partie du groupe des chèvres de savane, qui comprend plusieurs types sahariens retrouvés en Egypte, Libye, Tunisie, Algérie et Maroc.

Caractéristiques

La chèvre du sahel est un animal qui a une très bonne prédisposition pour la viande et la production de lait est assez bonne. On la distingue notamment pour :

  • sa bonne adaptation avec la raréfaction des ressources fourragères herbacées, les chèvres parviennent à maintenir leurs fonctions de reproduction grâce à l’exploitation des fourrages ligneux ;
  • sa bonne aptitude à la marche ;
  • son âge de puberté de 8 à 14 mois ;
  • son âge de première mise bas : 16 à 17 mois.

Le front est convexe, chanfrein est rectiligne. Le bouc porte une barbiche et une crinière. C’est un animal de grande taille, peu musclé, à squelette fin.

  • Troupeau de chèvre du sahel troupeau
  • Jeune bouc de la race chèvre du sahel
  • Bouc de la race chèvre du sahel
  • Chèvre du Sahel et ses petits en plein pâturage urbain

Aire de dispersion

La chèvre du Sahel est un animal qu’on rencontre dans la zone climatique aride allant du centre du Tchad à l’Est, à la côte atlantique à l’Ouest. Elle donc présente dans tous les pays du Sahel notamment au Niger, Tchad, Mali, Burkina Faso, Mauritanie, Sénégal et Gambie. Sa présence a été également signalée dans les régions humides d’Afrique occidentale au Togo, en Côte d’Ivoire et au Cameroun.

Quelques références citées

  • Harouna S., 2014. Caractéristiques du cycle œstral de deux races caprines du Niger : la chèvre du Sahel et la chèvre rousse de Maradi. Thèse de Doctorat. Ecole Inter des Sciences et Médecine Vétérinaires de Dakar : Sénégal.
  • Gnanda I., 2008. Importance socio-économique de la chèvre du Sahel burkinabé et amélioration de sa productivité par l’alimentation. Thèse de Doctorat. Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso : Burkina Faso.
  • Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, 2013. Stratégie de développement durable de l’élevage. SDDEL 2013-2035.
  • Ministère l’Elevage et des Industries Animales, 2007. Recensement Général de l’Agriculture et du cheptel 2005-2007. Résultats définitifs, juin 2007.
  • Centre d’Echange d’Informations sur la Biodiversité du Niger : Convention sur la Biodiversité Biologique.
  • Ministère l’Elevage et des Industries Animales. Les races caprines du Niger.
  • Zangui I.M.S., 1986. L’élevage des bovins, ovins, caprins au Niger : Etude ethnologique. Thèse de Doctorat, Ecole Inter-Etats des Sciences et de Médecine Vétérinaires. Dakar : Sénégal.

Remerciements : Nous remercions beaucoup le Cadre de Concertation Régional de l’Interprofession de la Filière Bétail Viande, Cuirs et Peaux de Maradi pour l’appui apporté dans l’élaboration de cette fiche.

6 Responses