Bulletin météo juillet 2017-1

Bulletin agro-météorologique n°1 de la première décade du mois de juillet 2017

Groupe de Travail Pluridisciplinaire (GTP-Niger)

La première décade du mois de juillet 2017 a été marquée par de précipitations modérées à fortes sur l’ensemble du pays. Le cumul décadaire varie entre 50 et 166 mm. Le cumul pluviométrique saisonnier au 10 juillet 2017 oscille entre 100 et 410 mm dans la bande agricole.

Les bonnes précipitations enregistrées au cours de cette décade ont permis la satisfaction des besoins en eau des cultures sur la majeure partie de la bande agricole. Ainsi, l’indice décadaire de satisfaction des besoins en eau des cultures et l’indice cumulé (indiquant la satisfaction de ces besoins depuis l’installation des cultures), ont varié entre 90 et 100 % sur la majeure partie de la zone agricole. En fin de décade, les réserves en eau des sols varient globalement entre 20 et 40 mm dans toute la zone agricole exceptée le sud Ader, le nord des régions de Dosso et Tillabéri.

Le temps observé pendant la décade montre :

  • des températures moyennes au sol variant entre 27 et 34,4 °C ;
  • des températures de l’air entre 27 et 32 °C ;
  • une durée d’insolation comprise entre 6 et 10 heures ;
  • l’humidité relative moyenne qui oscille entre 56 et 80 % au niveau de la zone agricole ;
  • la vitesse moyenne du vent et l’évapotranspiration variant respectivement de 1,1 à 3,4 m/s et de 5,5 à 7,9 mm/jour.
En perspectives pour la décade prochaine, les pluies attendues et les réserves en eau du sol pourront satisfaire les besoins en eau des cultures.

Il faut noter que les phénomènes hydrométéorologique dans cette décade ont provoqué des inondations ayant occasionnées d’énormes dégâts sur les terres agricoles, les habitations voire des pertes en vie humaine.

En grèves on observe

  • des précipitations modérées à fortes observées sur l’ensemble du pays ;
  • d’importants écoulements au niveaux des principaux cours d’eau du pays ;
  • des taux de couverture des semis atteignant 95% ;
  • la persistance des attaques d’ennemis de cultures dans certaines localités du pays ;
  • une situation des pâturage satisfaisante dans l’ensemble ;
  • une situation zoo sanitaire calme ;
  • des termes de l ‘échange défavorables aux éleveurs dans toutes les régions excepté quelques localités.

3 Responses