Distribution de Tuta absoluta

Distribution de Tuta absoluta dans le monde

La mineuse de la tomate (Tuta absoluta Meyrick) est un ravageur néotropical oligophage des solanacées qui est originaire de l’Amérique du Sud, particulièrement le Pérou. Depuis plusieurs décennies elle a envahi progressivement le reste du continent et est présente en Argentine, Brésil, Chili, Colombie, Paraguay. En 2006, l’insecte a refait surface d’abord en Espagne, dans le bassin méditerranéen avant de regagner le reste de l’Europe, l’Asie et l’Afrique.

La capacité de dispersion de la mineuse est effroyable. Depuis son apparition en 2006, ce lépidoptère a, en très peu de temps, envahis tout le bassin méditerranéen et le reste du continent. Cette chenille est aussi présente dans presque tous les pays africains. On le trouve également en Asie, du moyen orient et jusqu’au Japon. En Afrique de l’Ouest, la mineuse de la tomate a été signalée pour la première fois au Niger et au Sénégal en 2012 et en seulement quatre ans elle est présente dans toute la zone, notamment dans les pays limitrophes du Niger.

Il faut noter que depuis 2006, les superficies envahies par cet insecte ont passé 3 à 60% à travers le monde.

Distribution de Tuta absoluta au Niger

La mineuse de la tomate est apparue au Niger depuis 2012 mais sa présence n’a été publiquement signalée qu’en février 2013 à Bourbourakabé (à 12 km au nord de Niamey). Depuis lors, une équipe constituée d’agents de l’INRAN, de la DGPV et du RECA a entamé le suivi des populations de l’insecte. Les résultats de ce suivi révèlent que ce lépidoptère à chenilles mineuses s’est rapidement installé dans presque toutes les zones de production de la tomate. Après seulement quatre ans d’observation, l’impact de ce nouveau ravageur est devenu trop inquiétant compte tenu, d’une part de sa présence sur presque toute l’étendue du territoire (« sauf peut-être » la région de Diffa) et d’autre part parce qu’il s’attaque à d’autres plantes d’importance économique dans les plus grands bassins de production du pays.

8 Responses