Conservation Farming : Guide de formation

L’Agriculture de Conservation ou Conservation Farming en anglais est un système d’exploitation agricole qui conserve, améliore et rend plus efficace l’utilisation des ressources naturelles par le biais d’une gestion intégrée des sols, de l’eau et des ressources biologiques. C’est un système de production basé sur la conservation des sols, voire l’amélioration de leur potentiel productif naturel (fertilité), en vue d’obtenir des rendements optimums et réguliers. Il combine un ensemble de pratiques agricoles et de gestion durable des terres connues des producteurs.

Les principaux niveaux du Conservation Farming

Le Conservation Farming mise en place par le projet REGIS-ER repose sur la mise en œuvre simultanée de quatre principes au niveau d’une parcelle :

  • le travail localisé du sol avec le ripper (sillon de 15 cm de profondeur) ou zaï (trou de 15 cm de profondeur) ; apport de fumier et NPK en micro-dose;
  • le paillage du sol qui conserve l’humidité du sol ; limite l’érosion éolienne et hydrique et aussi le développement des mauvaises herbes ; et crée un microclimat favorable à la germination et le développement des plantes ;
  • la rotation et l’association culturales, qui réduisent les risques de parasitisme, de maladie et d’invasions des mauvaises herbes et plantes parasites ;
  • le Conservation Farming associé à la RNA, qui permet de maintenir la productivité du sol.

Le Conservation Farming n’est pas seulement « creuser des trous ou tracer des sillons pour y mettre les fertilisants organiques et chimiques ». C’est plutôt est un système d’organisation participatif autogéré par les acteurs eux-mêmes. Cela permet d’assurer une continuité des activités de production au-delà de la durée de vie d’un projet.

Le présent guide se veut un outil de formation des producteurs. Il propose de façon simple et succincte les différents modules pour le déroulement des activités auprès des producteurs.

Les différentes articulations du guide de Conservation Farming

Comme elle est destinée surtout à des auditeurs non experts (les producteurs), la formation sur le Conservation Farming se veut très pratique. Pour cela, elle doit être autant que possible séquentielle. Dans le cas de ce document, la formation est découpée en des petits modules de quelques heures répartis sur une saison. Dans tous les cas, la durée de la formation dépend du profil du participant (producteurs leaders CF ou producteurs CF).

La particularité de ce document est sa reproductibilité. Ainsi, il contient un plan détaillé des différentes activités entrant dans le cadre du Conservation Farming. Le plan du Conservation Farming élaboré par le projet REGIS-ER comporte huit modules :

  • le changement climatique et le Conservation Farming ;
  • les notions du Conservation Farming ;
  • la délimitation et la mesure du champ Conservation Farming ;
  • la préparation ou le traçage du champ ;
  • l’application du compost et de l’engrais dans le Conservation Farming ;
  • le semis à la pluie utile ;
  • le paillage ;
  • la RNA (Régénération Naturelle Assistée).

Analyse économique du Conservation Farming

Une analyse technico-économique des exploitations de la culture du sorgho a été réalisée dans ce document. Cette analyse montre la différence de rentabilité entre une exploitation en Conservation Farming et une exploitation en non Conservation Farming.

Tags: No tags

9 Responses