Les semences de gombo, blé, riz, niébé, maïs et oignon

Annuaire National 2018 de disponibilité en semences des variétés améliorées au Niger

L’annuaire national de disponibilité en semences est un document de référence aux producteurs et à tous les acteurs de la filière semencière au Niger.

En tant que premier élément dont les autres facteurs de la chaine de production sont tributaires, la semence représente le levier de commande du développement agricole d’un pays. Pour cette raison et conformément aux engagements sous régionaux, l’État a engagé d’importantes reformes dans le secteur semencier national. A titre d’exemple un document intitulé « annuaire national de disponibilité en semences des variétés améliorées » a été institutionnalisé et produit depuis 2010 par les services compétents du ministère en charge de l’Agriculture. Il est produit pour qu’en aval de la chaîne semencière, des informations statistiques fiables puissent être produites et diffusées pour le besoin de tous.

Un document officiel au service de tous les acteurs de la filière semencière nigérienne

L’annuaire national de disponibilité en semences est élaboré par la Direction de Contrôle et de la Certification des Semences (DCCS) de la Direction Générale de l’Agriculture (DGA). C’est le document officiel qui fournit tous les détails utiles sur les acteurs de la chaîne de production des semences des variétés améliorées produites sur le territoire nigérien. Il facilite la transaction semencière et permet aux utilisateurs de la semence améliorée de disposer d’informations sur les variétés, les quantités produites, les catégories, les lots disponibles, les détenteurs des lots et leur localisation.

C’est donc un document majeur de la Politique Semencière Nationale (PSN) et un référentiel mis à la disposition des acteurs de la filière semencière au Niger. Ainsi, cet instrument permettra de faciliter l’accès des utilisateurs à une gamme diversifiée de semences de qualité adaptées aux conditions de leurs milieux, dans un contexte d’insécurité alimentaire chronique et de lutte contre les effets des changements climatiques.

Une production 2018 en dessous de celle fixée dans les objectifs des autorités nigériennes

Les données sur les statistiques de production semencière publiées depuis 2010 montre des fluctuations dans l’évolution de la production. Il est vrai que celle-ci est passée d’environ 1 000 tonnes en 2010 à plus de 12 000 tonnes en 2015 mais depuis 2016, on assiste à une baisse quantitative de la production. Entre 2016 et 2017, la production est passée de 8 200 tonnes à 7 651 tonnes, loin des prévisions des objectifs du gouvernement qui sont de 16 000 tonnes.

Comment comprendre les codes attribués aux différents lots de semences ?

L’annuaire national de disponibilité en semences constitue un répertoire indiquant l’intégralité des lots de semences produites et acceptés au Niger. A chaque lot de semences correspond un code d’identification. Ce dernier est composé d’une combinaison de chiffres et de lettres permettant de déterminer la traçabilité d’une semence. Ce code accompagne chaque lot ou partie de lot de semences prélevées dans toutes les transactions afin de permettre au service compétent de contrôler l’origine de la semence en distribution.

Le code attribué à chaque lots est composé de gauche à droite par :

  • le numéro du lot ;
  • la génération de la semence produite ;
  • l’année de sa production ;
  • le code du département dans lequel elle produite ;
  • le numéro d’identification du producteur de la semence.

Par exemple le code « 007-R2-17-707-005 » se lit comme suit : lot numéro 007, génération R2, produite en 2017, dans le département de Magaria (code 707), par le producteur ayant le numéro de déclaration 004.

7 Responses