Mouches des fruits au Niger

Comment Lutter contre les Mouches des Fruits dans les Vergers de Manguier au Niger ?

Les mouches des fruits sont des Diptères de la famille des Téphritides qui attaquent les arbres fruitiers au Niger. Plusieurs espèces de mouches sont présentes au Niger mais Bactrocera dorsalis demeure la plus importante sur le manguier.

Ce sont surtout les larves (asticots) qui causent les dégâts en se nourrissant de la chaire du fruit. Ces mouches sont surtout actives pendant les périodes chaudes de l’année (mars à juin). Le cycle de vie de ces insectes peut être complété en moins d’un moins. Dans les zones infestées, ces mouches provoquent des pertes considérables en provoquant des chutes prématurées des fruits .

La lutte contre ces ravageurs est très complexe. Il faut d’abord avoir à l’esprit qu’aucune méthode de lutte n’est réellement efficace et rentable, lorsque les populations de mouches atteignent un seuil élevé. Il donc est nécessaire d’adopter un schéma de lutte intégrée en mettant un accent particulier sur les mesures préventives.

Tubercules de pomme de terre attaqués par le virus de la mosaïque de la pomme de terre

Virus de la mosaïque de la pomme de terre

Qu’est-ce que c’est que le virus de la mosaïque de la pomme de terre ?

Le virus de la mosaïque de la pomme de terre ou PVY (Potato virus Y en anglais) appartient au genre Potyvirus. C’est un micro-organisme de très petite taille, visible seulement au microscope électronique. Il attaque la pomme de terre ainsi que plusieurs autres cultures de la famille des solanacées comme le poivron.

Comme tous les virus, le PVY nécessite un vecteur (habituellement un puceron) pour être transmis d’une plante à l’autre. Une fois dans la cellule hôte, il utilise la machinerie cellulaire pour sa réplication.

Mouche mineuse sur céleri

Les mouches mineuses (Liriomyza spp.) : des redoutables ravageurs du céleri au Niger

Les mouches mineuses sont des petites mouches (environ 3 mm) qu’on rencontre sur le céleri au Niger. L’adulte est de couleur jaune et noire. Ce sont les larves ou asticots (de couleur jaune) qui causent les dégâts en creusant des galeries de formes serpentines sur les feuilles.

Les dégâts causés par les mouches mineuses sont de 2 ordres : des piqûres sur les feuilles par les femelles au moment de la ponte des œufs et les mines causées par les larves qui se nourrissent dans les feuilles. Ces insectes aiment les températures élevées. Leur cycle peut être complété en moins de 3 semaines.

Ces mouches mineuses peuvent dévaster ou rendre non commercialisable les cultures de céleri si des mesures de lutte adéquates ne sont prises.