Teigne des choux au Niger

Gestion Intégrée de la Teigne des Choux (Plutella xylostella) au Niger

L’espèce Plutella xylostella ou « Teigne des choux » est un micro-papillon (de  la taille d’un moustique) qu’on rencontre sur le chou au Niger. Cet insecte est présent durant toute l’année, sur toute l’étendue du territoire où on cultive le chou. Ce sont les larves (chenilles) qui causent les dégâts en se nourrissant des feuilles de choux.

Cet insecte est la plus grande menace pour la culture des choux au Niger. Il peut dévaster toute la culture de choux (surtout durant les périodes chaudes) si des mesures de lutte adéquates ne sont prises.

Télécharger l’article Teigne_Chou

Melanaphis sacchari sur sorgho

Premier rapport sur le puceron de la canne à sucre : un sérieux ravageur émergeant du sorgho au Niger

Le puceron de la canne à sucre (Melanaphis sacchari) est un petit insecte à corps mous, ovale et légèrement aplati qu’on trouve sur le sorgho au Niger. Cet insecte de la taille d’un pou (environ 2 mm de long) est de couleur jaune et les pattes ont une extrémité noire à l’âge adulte. Le puceron de la canne à sucre se nourrit de la sève des plantes. L’adulte possède ou pas des ailes tandis que la larve n’en possède pas.

Les dégâts causés par ce puceron sont de 2 ordres : (i) la succion de la sève et (ii) la transmission des maladies virales.

La lutte efficace contre ce puceron doit inclure des mesures préventives et curatives, respectueuses de l’environnement.

Télécharger l’article Puceron_Sorgho

Puceron du laurier au Niger

Le puceron du laurier rose (Aphis nerii) : un ravageur émergeant au Niger

Le puceron du laurier rose (Aphis nerii) est un petit insecte à corps mous, ovale et légèrement aplati qu’on trouve surtout sur les Asclépiadacées au Niger. Cet insecte de la taille d’un pou est de couleur jaune. Il possède des pattes et des cornicules de couleur noire.

Comme tous les pucerons, le puceron du laurier rose se nourrit de la sève des plantes. Il attaque surtout les Asclépiadacées mais il peut aussi attaquer nos cultures comme c’est le cas des agrumes et du poivron.

Télécharger l’article Puceron_Aphis_nerii

Larve d'helicoverpa armigera dans une fruit de tomate

La noctuelle (Helicoverpa Armigera) : une menace sérieuse pour la culture de la tomate au Niger

La noctuelle de la tomate (Helicoverpa Armigera) est un papillon d’environ 2 cm de long qui attaque la tomate au Niger. En Hausa elle est connue sous le nom de Maijigida.

Son cycle de vie est court (environ 1 mois) et ce sont les larves qui causent les dégâts en s’attaquant aux fruits. Cet insecte est présent durant toute l’année surtout pendant les périodes de bases températures. A cause de sa large gamme d’hôte, de son occurrence dans tout le pays, la noctuelle de la tomate est probablement la plus grande menace pour la culture de la tomate au Niger. La larve peut détruire toute la culture si des mesures adéquates ne sont prises.

La chenille a développé des résistances pour beaucoup de pesticides et pour un contrôle efficace, il est important de combiner toutes les méthodes de lutte écologiquement acceptables.